Tenue et Accessoires citoyens


Tenue de l’Allégorie de la Laïcité


Concevoir une Allégorie de la laïcité n’a pas été un travail facile, malgré l’étude d’autres allégories comme celle de la Justice. Nous avons tous longtemps hésité.

 

 

Ce qui nous a aidé dans nos choix a été de participer, le 8 décembre 2017, à la table ronde proposée par l’Académie de Créteil sur le thème de « Laïcité et symboles de la République ».

 

 Afin d'être facilement identifiée, l'Allégorie de la laïcité est coiffée d'un bonnet phrygien rouge et est habillée de bleu, de blanc, de rouge et de quelques touches de doré (référence au drapeau français).

 

Elle porte une tenue « Mi-Femme - Mi-Homme», asymétrique et déstructurée à la fois, masculine (pantalon et chemise) et féminine (jupe et chemisier), afin de mettre en avant l’idée que la laïcité est une valeur et un principe concernant tous les citoyens quel que soit leur sexe et qu’elle n’en favorise aucun.

 

C'est pourquoi des empreintes digitales sont aussi imprimées sur la jupe. Elles symbolisent le fait que la laïcité protège tous les citoyens à égalité quelles que soient leur condition et situation :

  • Riches,
  • Pauvres,
  • Femmes,
  • Hommes,
  • Croyants,
  • Non-croyants,
  • Agnostiques,
  • Homosexuels,
  • Transsexuels,
  • etc.

 

La jupe est blanche car elle symbolise une feuille de cahier et donc la connaissance, meilleure arme contre les discriminations et préjugés. Afin que cette idée apparaisse de manière plus claire, des spirales de cahier ont été cousues sur le côté. En outre, des dates importantes en lien avec notre thème, comme celles des deux Guerres mondiales, de la Constitution de 1958, de la loi de 2004, ..., ainsi que des noms de personnes historiques (Aristide Briand, Simone Veil, Jean Moulin, Adélaïde Hautval, ...) y sont inscrites.

Y sont également cousues 15 cocardes qui représentent les 15 articles de la Charte de la laïcité. Au centre, un bouton doré différent est cousu Y sont également cousues 15 cocardes qui représentent les 15 articles de la Charte de la laïcité. Au centre, un bouton doré à chaque fois différent est  fixé au centre de chacune d'elles, afin d'évoquer la diversité de tous ceux que la laïcité protège.

 

Marianne porte, dans sa main droite, un drapeau blanc, symbole de paix, de cohésion et d'harmonie nationale, sur lequel est inscrite l'année 1905 et, dans sa main gauche, la Charte de la Laïcité qu’elle brandit fièrement et avec laquelle elle protège les singularités de chacun et assure la fraternité ainsi que le bien-vivre ensemble.

 

Sa réussite est mise en avant à travers les branches de laurier qu'elle porte.

Symboles retenus


Égalité Femmes/Hommes Égalité entre tous les citoyens Couleurs

La Connaissance, comme moyen de défendre les valeurs et principes républicains

Laïcité Paix, Fraternité, Cohésion, Bien-vivre ensemble
  •  Tenue déstructurée.
  • Empreintes digitales.
  • Bleu,
  • Blanc,
  • Rouge
  • Doré,

 

  • Feuille blanche,
  • Spirales de cahier,
  • Dates symboliques,
  • Actrices et Acteurs connu(e)s et reconnu(e)s.
  • 15 cocardes,
  • Charte de la laïcité,
  • Lois de 1905 et de 2004.
  •  Drapeau blanc,
  • Branche de laurier, comme symbole de la victoire de la laïcité et l’avènement de ses bienfaits au sein de la société.

Préparatifs d'une séance


Tenue en cours de réalisation


Premier essayage


Résultat final