Une démarche pédagogique et citoyenne


La démarche pédagogique choisie pour ce projet s’articule autour de quatre grands objectifs :

  • Imaginer, sous la forme de planches d’ambiance et de dessins qui alimentent un livre-photos, des Allégories de la laïcité, sous les traits de Marianne, afin de sensibiliser les élèves à la défense des valeurs et principes républicains ainsi qu'à la nécessité de dénoncer et de lutter contre discriminations et préjugés (sexisme, homophobie, antisémitisme, transphobie, racisme, etc),
  • Créer de toutes pièces, dans les ateliers de couture de l’établissement, la tenue vestimentaire d'une Allégorie de la laïcité portée au sein d'une libre réinterprétation du célèbre tableau d’Eugène Delacroix, La Liberté guidant le peuple,
  •  Concevoir et réaliser cette libre réinterprétation intitulée La Laïcité guidant le peuple, sous la forme d’un tableau vivant, dont la photographie sert de couverture aux livres-photos,
  • Prendre conscience de l'importance du travail de mémoire et s'inscrire dans les commémorations 2018 (Centenaire de la Première Guerre mondiale, 170e anniversaire de l'abolition de l'esclavage en France, 70e anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme, 60 ans de la Constitution de la Ve République, mort de Martin Luther King il y a 50 ans, entrée au Panthéon de Simone Veil, ...).

Cet atelier d’accompagnement personnalisé a permis aux élèves de comprendre que nous sommes tous, hommes, femmes, riches, pauvres, hétérosexuels, homosexuels, juifs, musulmans, chrétiens, transsexuels, ... des citoyens à part entière et que nous incarnons tous la République, ses principes et ses valeurs. Ils ont pris conscience que la laïcité protège de nombreuses discriminations et dans quelle mesure elle est une valeur essentielle ainsi qu’un principe fondamental et nécessaire à notre République et donc à la démocratie.

 

Ils ont saisi l’importance et la place de notre passé dans la construction de notre identité, avec un travail de mémoire autour de trois thèmes majeurs : la Première Guerre mondiale afin de s’insérer dans les commémorations du Centenaire, la Déportation et la Résistance avec notamment l'évocation d'acteurs importants comme Adélaïde Hautval, Jean Moulin, Simone Veil, par exemple.

Ils ont pris également conscience que notre République est le produit de notre Histoire, avec toutes les références faites à la Révolution française, aux « Trois Glorieuses », à 1848 et ses avancées, ...

 

Les valeurs et principes républicains ainsi que la lutte contre les discriminations et les préjugés sont omniprésents dans ce projet, comme le démontre le tableau suivant, présentant l’intégralité du travail accompli tout au long de l’année :

 

Programmation annuelle des activités :

Télécharger
Programmation annuelle des Activités
Document didactique
Description du Projet Grille.pdf
Document Adobe Acrobat 179.6 KB

Exemple de support pédagogique utilisé :

Ce support est extrait de l'exposition Fondements et Représentations du sexisme, réalisée par des élèves de première et de terminale baccalauréat professionnel du Lycée Flora Tristan en 2013-2014, dans le cadre d'un atelier d'accompagnement personnalisé centré sur la défense de l’égalité Femmes-Hommes.


L’intérêt et l’implication des élèves dans ce projet ont tenu à la multiplicité des travaux réalisés tout au long de l’année, afin d’éviter qu’une forme de lassitude (et donc de démobilisation) ne s’installe, avec des séances pédagogiques et citoyennes centrées sur la défense des valeurs républicaines, avec d’autres faisant appel à leur créativité (réalisation de dessins engagés, de planches citoyennes, de bonnets phrygiens, de broches, de cocardes, d'une tenue complète pour l'Allégorie de la laïcité pour le tableau vivant, d'un drapeau, ...) mise au service de la défense de ces valeurs et d’autres centrées sur l’histoire de l’Art et la réinterprétation d’une œuvre célèbre, pour les amener à comprendre que l’Art est aussi un moyen de s'engager et de protéger nos valeurs et principes.

 

Toutes ces séances leur ont appris à devenir des citoyens actifs, éclairés et conscients de l'importance de connaitre, respecter et protéger la République, ses valeurs et principes.

 

Afin d’approfondir leurs réflexions, deux associations ont été invitées :

  • l’AFMD-77 (Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation) et sa Présidente Madame Braunschweig qui a présenté une Marianne exceptionnelle et Juste parmi les nations : Adélaïde Hautval,
  • REFH (Réussir l’égalité femmes-hommes) et sa Présidente Madame Fouché qui a abordé le thème de Laïcité et Égalité femmes-hommes.